EIHS – ECOLE INTERNATIONALE HILDEGARDE DE SOINS

Curcuma ou Zédoaire / Hildegarde

Curcuma ou Zédoaire https://fr.wikipedia.org/wiki/Zédoaire

Le curcuma ou zédoaire est modérément chaud, il a de grandes vertus.

Un homme qui tremble de tous ses membres, qui n’a plus de force, qu’il mélange du zédoaire avec un peu moins de galanga, les fasse cuire dans du vin avec un peu de miel, et qu’il le boive chaud : les tremblements disparaissent, il recouvre sa vigueur. C’est que le tremblement des membres provenant de sueurs froides, que déclenchent des fièvres chaudes, est calmé par des sucs froids et chauds qui se tempèrent.

Celui qui a beaucoup de salive et d’écumes, qu’il réduise du zédoaire en poudre, qu’il enferme cette poudre dans un petit linge, qu’il la fasse infuser toute la nuit dans l’eau, pour que l’eau prenne sa saveur, et qu’il la boive le matin à jeun : la salive et l’écume disparaîtront.

Si quelqu’un a un grand mal de tête, qu’il s’humecte le front et les tempes avec cette poudre enfermée dans un linge trempé dans l’eau, et il ira mieux.

Et celui dont l’estomac est rempli et alourdi de mauvaise nourriture, qu’il réduise du zédoaire en poudre, qu’il fasse un rouleau avec cette poudre, un peu de fleur de farine et de l’eau, le fasse cuire au soleil ou dans un four tiède. Ensuite, s’il a mal à l’estomac, qu’il réduise ce rouleau en poudre, lèche souvent à jeun cette poudre dans le creux de sa main, et encore au moment où il va se coucher : alors la douleur à l’estomac disparaît.

Laisser un commentaire