EIHS – ECOLE INTERNATIONALE HILDEGARDE DE SOINS

Fève / Hildegarde

La Fève https://fr.wikipedia.org/wiki/Fève

La fève est chaude, fine, saine et bonne à manger pour les hommes en bonne santé. Elle est meilleure que le pois : si les malades mangent de la fève, elle ne leur fait guère de mal, car elle ne provoque pas autant de lividités et de glaires que le pois. Sa farine est bonne et aussi utile aux malades qu’aux gens sains, car elle est légère et facile à digérer.

Celui qui a mal au ventre, qu’il fasse cuire des fèves à l’eau, en ajoutant un peu de matière grasse ou d’huile, qu’il les retire et boive leur jus chaud. Qu’il le fasse souvent, cela guérit à l’intérieur. C’est que le jus de fève guérit le mal de ventre et que la graisse et l’huile font disparaître la douleur.

Celui qui a dans sa chair une douleur cuisante, une peau rugueuse, des ulcères de quelque nature qu’ils soient, qu’il prenne de la farine de fève, qu’il ajoute un peu de graine de fenouil en poudre, puis qu’il tempère cela avec un tout petit peu de farine de blé, pour que cela tienne ensemble ; qu’il en fasse des rouleaux séchés, soit au feu soit au soleil, et les pose sur la partie malade. La subtilité de la fève en arrache la douleur, et la douceur du fenouil la guérit.

Laisser un commentaire