EIHS – ECOLE INTERNATIONALE HILDEGARDE DE SOINS

Pois / Hildegarde

Le Pois https://fr.wikipedia.org/wiki/Pois_cultivé

Le pois est froid et un peu flegmatique. Il oppresse un peu la poitrine de celui qui en mange. Cependant, pour un homme d’un naturel chaud, il est bon à manger et lui donne des forces. Mais il ne vaut rien pour celui qui est d’un naturel froid et qui est malade, parce que son ingestion produit beaucoup de glaires. De plus il est nocif pour toutes les maladies, et n’a aucun pouvoir de les combattre.

Cependant celui qui a des céphalées frontales dues à un excès de flegme, qu’il écrase un pois blanc en le mâchant, qu’il le mélange à un miel très pur, qu’il se l’applique sur les tempes en serrant avec un bandage. Qu’il fasse ainsi jusqu’à ce qu’il aille mieux. Le pois est un peu flegmatique, mais le bon pois blanc pousse sur une terre pure. Et, réduit en jus par la mastication et appliqué sur les tempes – car les vaisseaux temporaux entretiennent la force du front – il apaise la forte douleur. Et la chaleur du miel, butiné sur diverses fleurs, tempère le froid du flegme, comme on l’a dit.

Celui qui souffre des viscères, qu’il boive souvent du jus de pois chaud, il ira mieux, car ce jus réchauffe les viscères et les  les guérit.

(NDT: cultivez et manger des pois d’espèce originelle; rien à voir avec ceux du commerce classique!)

Laisser un commentaire